Riaillé

Eglise

L’église de Riaillé date de la fin du XIX siècle, elle a été placée sous le patronage de Notre Dame de l’Assomption.
L’église est facilement accessible aux personnes en fauteuil roulant par la porte située sur le côté à gauche (gauche en regardant l’église comme sur la photo)

En savoir plus sur l’histoire de l’église : cliquer ici 

En savoir plus sur les vitraux, cliquer ici

Messe dominicale
A partir de décembre 2018, la messe est célébrée à Riaillé à 10h30 pendant la deuxième quinzaine de chaque mois. Une évaluation de cette organisation est prévue en juin 2019.
Pour les fêtes, et pour les horaires d’été,  consulter le site « Egliseinfo » ou cliquer ici.
Une messe anticipée est célébrée habituellement le samedi à 16h à la maison de retraite.

Maison paroissiale
Juste derrière l’église, au 40 rue de l’abbé Trochu, se situe la maison paroissiale, un lieu de travail pour les prêtres et les laïcs qui oeuvrent au service de la paroisse, un lieu de rencontre, de réunion pour les paroissiens.

Calvaire de Riaillé
Le champ de foire est placé sous la protection d’un calvaire. Pour en savoir plus, cliquer ici.

En savoir plus sur Riaillé : site de la commune

Par Bernard Douet, un poète riailléen : Notre église

Sanctuaire élevé par un peuple croyant,
Pour y dire sa foi, chanter son espérance,
La divine maison, dans sa magnificence,
Vient former une croix regardant l’orient.

Nos pères ont choisi pour bâtir notre église
Le schiste du pays, le granit de m’Armor,
Le tuffeau de l’Anjou pour l’embellir encor,
Avec, pour la couvrir, l’ardoise bleue et grise.

Des visages d’élus enchâssés dans le verre
Regards de bienheureux figés en maints vitraux
Racontent le pays, ses fêtes, ses hameaux,
Trois rosaces aussi font chanter la lumière.

Espace de Parole et de chants et de psaumes
Le rendez-vous d’Amour à la table du pain,
Notre havre de paix, ouvert sur le chemin,
la demeure de Dieu parmi celles des hommes